Le vaisseau d’or

Original Text: 

Emile Nelligan et son œuvre.  Montréal 1903 [1904].

1Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l’or massif:
2Ses mâts touchaient l’azur, sur des mers inconnues;
4S’étalait à sa proue, au soleil excessif.
5Mais il vint une nuit frapper le grand écueil
6Dans l’Océan trompeur où chantait la Sirène,
7Et le naufrage horrible inclina sa carène
8Au profondeurs du Gouffre, immuable cercueil.
9Ce fut un Vaisseau d’or, dont les flancs diaphanes
10Révélaient des trésors que les marins profanes,
11Dégoût, Haine et Névrose, entre eux ont disputés.
12Que reste-t-il de lui dans la tempête brève?
13Qu’est devenu mon cœur, navire déserté?
14Hélas! Il a sombré dans l’abîme du Rêve!

Notes

3] La Cyprine d'amour] a representation of Aphrodite, the Greek goddess of love, carved onto the prow of the ship. This reference to ancient mythology suggests that the poet's soul is here being compared to a heroic journey, such as that of Jason or Odysseus. Back to Line
Publication Start Year: 
1903
RPO poem Editors: 
Marc R Plamondon
RPO Edition: 
2014
Form: