La Mort de l'aigle

Original Text: 

Representative French Poetry, ed. Victor E. Graham, 2nd edn. (Toronto: University of Toronto Press, 1965): 94. From Les Trophées, 1893 (La Nature et la Rêve).

1Quand l'aigle a dépassé les neiges éternelles,
2A sa vaste envergure il veut chercher plus d'air
3Et le soleil plus proche en un azur plus clair
4Pour échauffer l'éclat de ses mornes prunelles.
5Il s'enlève. Il aspire un torrent d'étincelles.
6Toujours plus haut, enflant son vol tranquille et fier,
7Il monte vers l'orage où l'attire l'éclair;
8Mais la foudre d'un coup a rompu ses deux ailes.
9Avec un cri sinistre, il tournoie, emporté
10Par la trombe, et, crispé, buvant d'un trait sublime
11La flamme éparse, il plonge au fulgurant abîme.
12Heureux qui pour la Gloire ou pqur la Liberté,
13Dans l'orgueil de la force et l'ivresse du rêve,
14Meurt ainsi d'une mort éblouissante et brève.
RPO poem Editors: 
Victor E. Graham
Data entry: Sharine Leung
RPO Edition: 
2012
Form: 
Special Copyright: 

Second edition copyright © 1965 University of Toronto Press. Reprinted with permission of the publisher, from which written permission must be obtained for any other edition or other means of reproduction